Les secteurs qui recrutent le plus en France en 2014

Bien que le stage en entreprise puisse servir de justification à certains employeurs pour limiter l’embauche de nouveaux salariés, il n’en reste pas moins un véritable tremplin à l’emploi, une étape incontournable pour tous les jeunes diplômés souhaitant intégrer le monde du travail.

Grâce au classement annuel réalisé par le magazine Challenges, les jeunes diplômés peuvent définir vers quels secteurs et vers quelles entreprises diriger leurs efforts. Si la première entreprise à proposer le plus de stages, la Générale de la Santé, frise la barre des 10 000 places par an, la dernière de ce classement, O2, propose tout de mêmes 526 stages !

Annuellement, les secteurs faisant le plus appel aux 5 000 stagiaires sont le secteur bancaire (Crédit Agricole, BPCE, SG, BNP Paribas) avec 12 600 places, les entreprises publiques (SNCF, La Poste, EDF, DCNS) avec 12 175 places, les groupes de télécommunication (Orange, Bouygues, O2) avec 7 925 places et le secteur du BTP (Vinci, Eiffage) avec 7 650 places.

D’autres secteurs occupent une place très honorable. Le secteur de l’aéronautique (Thales, Safran) et le secteur du tourisme (Accor, Disneyland) proposent 4 500 stages chacun ; le secteur de la distribution (Castorama, Kiabi, Norauto) avec 2 810 places ; les SSII (Capgemini-Sogeti, ATOS, Sopra Group) avec 2610 places ; le secteur du Conseil et de l’Expertise Comptable (Cerfrance, Ernst & Young) avec 1 950 places ; le secteur pétrochimique (Total) avec 1 700 places ; le secteur de l’énergie (Schneider Electric, Areva) avec 1 400 places et le secteur du luxe (LVMH) avec 1 000 places.

Les profils de stagiaires les plus recherchés en entreprise

En fonction du secteur d’activité privilégié, certains jeunes diplômés auront davantage de choix.

Ainsi, les ingénieurs, profils prisés des SSII, des entreprises high-tech, des télécoms, de l’aéronautique et du BTP, auront accès à plus de 21 000 stages, alors que les diplômés du domaine de la santé devront « se contenter » de 9 500 stages pour cette année. Autres secteurs très dynamiques, l’ensemble des grandes entreprises, des cabinets privés, de la grande distribution et des services administratifs proposent 15 000 stages aux diplômés des écoles de commerce.

Les diplômés des filières banque/fiscalité/droit auront accès à plus de 5 000 stages, majoritairement recensés dans les secteurs bancaire et public. Quant aux diplômés des écoles de l’hôtellerie et du tourisme, ils découvriront près de 5 000 places au sein des entreprises correspondantes à leur centre d’intérêt. Enfin, n’oublions pas les 1 500 stages relatifs aux comptables.

S’il est certain qu’en dehors des grosses entreprises, les jeunes diplômés peuvent aussi tenter leur chance auprès des PME ou des entreprises embauchant peu de stagiaires, ce type de classement leur permet tout de même d’orienter leurs recherches de stage de fin d’études ou d’orienter leur formation vers certaines spécialisations.

Comment construire son projet professionnel ?

Pour trouver un stage ou accéder à un premier emploi, il est nécessaire de mûrir son projet professionnel en faisant le point sur les compétences acquises au cours des expériences en entreprise ou durant les formations.

Les expériences personnelles acquises lors de véritables stages et de petits jobs, tout comme les ambitions, les qualités innées, les goûts personnels et les centres d’intérêt du chercheur d’emploi sont autant d’éléments à ne pas sous-estimer dans la construction de son projet professionnel. Continuer la lecture