Comment construire son projet professionnel ?

Pour trouver un stage ou accéder à un premier emploi, il est nécessaire de mûrir son projet professionnel en faisant le point sur les compétences acquises au cours des expériences en entreprise ou durant les formations.

Les expériences personnelles acquises lors de véritables stages et de petits jobs, tout comme les ambitions, les qualités innées, les goûts personnels et les centres d’intérêt du chercheur d’emploi sont autant d’éléments à ne pas sous-estimer dans la construction de son projet professionnel.

Même si les jeunes diplômés ou étudiants n’en sont pas toujours conscients, ils développent des compétences lors de ces stages officiels et de ces jobs saisonniers qui intéressent leurs futurs employeurs. Un employeur sera également sensible au choix professionnel d’un candidat qui prend en compte les réalités économiques. De même, la connaissance du monde du travail, par le biais de la presse professionnelle, est un atout considérable pour tout candidat.

L’organisation de sa recherche d’emploi

La première étape lorsqu’on recherche un emploi consiste à activer son réseau familial, celui de ses amis et même celui des relations plus éloignées afin de les informer de cette démarche. En l’évoquant avec ses proches, avec ses anciens professeurs, avec ses voisins et même avec des commerçants de son quartier, on est parfois agréablement surpris de découvrir l’efficacité du bouche-à-oreille. L’opportunité se présentant souvent là où on l’attendait le moins.

La seconde étape consistera à bien sélectionner les offres d’emploi auxquelles on postule en s’assurant que le profil recherché correspond bien à ce que l’on peut proposer. Néanmoins, il n’est pas exclu de tenter sa chance même lorsque le profil ne correspond pas tout à fait à ce que l’on recherche, car certains éléments pourraient intéresser l’entreprise. De plus, l’adaptation constante est l’un des premiers critères de réussite professionnelle.
La troisième étape consistera à envoyer des candidatures spontanées et donc à aller au-devant des entreprises. Lorsque l’on contacte des entreprises de façon spontanée, il est nécessaire de tenir à jour un petit carnet de bord afin d’y renseigner des infos utiles comme les entreprises et les interlocuteurs contactés.

La quatrième étape sera de passer par les sites web de recrutements (job boards) généralistes ou spécialisés, devenus aujourd’hui incontournables dans la recherche d’emploi ; ils sont plus rapides et souvent gratuits.
La dernière étape sera de se servir des réseaux sociaux sur Internet, voire de créer un blog personnel pour augmenter sa visibilité en ligne et du coup, ses chances de se faire recruter. La participation aux forums de discussion est également une bonne façon de se faire remarquer sur la toile.

Comment trouver et réussir son stage

La solution la plus simple pour trouver un stage est de se mettre dans la peau d’un chercheur d’emploi, de suivre le même processus et d’enchaîner les mêmes étapes que pour une recherche d’emploi (réseaux, candidatures spontanées, etc.).

Pour éviter de tomber sur un stage non profitable, il est important de bien choisir le type de mission que l’on souhaite effectuer, en définissant à l’avance ses objectifs (acquérir des performances, se perfectionner ou découvrir la réalité du monde professionnel) et en ciblant les entreprises qui y répondent.

Lorsqu’on a trouvé un stage, il faut absolument le valoriser. Pour cela, il faut s’adapter à la culture de l’entreprise, apprendre et acquérir de nouvelles compétences (même si certaines tâches peuvent être ardues), effectuer la rédaction du rapport de stage à l’avance et garder le maximum de contacts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *